La semaine dernière, j'ai participé à mon tout premier congrès de la FADBEN, l'occasion d'écouter des grands noms de la profession et des SIC, mais également de retrouver d'anciennes connaissances. Sortir de son quotidien et assister à des conférences, tables-rondes et ateliers permet de se tenir au fait de la recherche dans notre domaine et d'en ressortir régonflés à bloc, prêts à déplacer des montagnes.

   Je ne ferai pas ici de compte-rendu puisque des collègues s'en sont chargé et très bien sur le site Les trois couronnes.

    Le Twitter créé à l'occasion est toujours ouvert.

    Le congrès a été conclu pour le grand témoin Divina Frau Meigs qui a appelé les professeurs documentalistes à affirmer leur rôle central dans cette nouvelle ère qu'elle nomme "cybériste".

    A cette occasion et des 40 ans de l'association, la FADBEN a publié un nouveau manifeste "pour un ensei­gnement de l’information-documentation et une ouverture à la culture infor­ma­tion­nelle de tous les élèves". Il est possible de signer ce manifeste afin de soutenir ses revendications.